Scrabble et pédagogie (logo)Scrabble et pédagogie

Le Scrabble un outil pour les apprentissages scolaires « Apprendre en jouant »

Photo Si le Scrabble reste avant tout un jeu de société, il peut également se révéler un excellent support pédagogique. En effet, sa pratique au sein d’une classe ou d’un club scolaire permet à l’enfant d’« apprendre en jouant », et offre ainsi l’occasion aux animateurs ou aux enseignants de concilier des objectifs pédagogiques avec les aspirations des enfants ! Quoi de plus motivant pour l’élève que de mobiliser ses connaissances à travers une activité ludique ? L’envie de gagner suscite le désir de mieux maîtriser certains éléments liés au français ou aux mathématiques. De plus, l’initiation à un jeu réputé difficile valorise celui qui le pratique. La pratique du Scrabble met ainsi en jeu de nombreuses compétences.

Des compétences transversales…

Avant d’être un jeu de lettres, le Scrabble est avant tout un jeu de société nécessitant recherche et réflexion. Au même titre que d’autres activités, une pratique régulière incite l’enfant à se concentrer, s’organiser, adopter une démarche rigoureuse, anticiper constamment, respecter les règles et ses adversaires …

…et des compétences disciplinaires

Pour jouer, mieux vaut construire des mots en les orthographiant correctement. Cette construction se fait en combinant les lettres pour retrouver syllabes, terminaisons, préfixes, radicaux… tout ce qui a trait à la logique de notre langue. Ceci rejaillit sur l’orthographe lexicale, avec l’écriture correcte des mots, la conjugaison, avec l’emploi de nombreux verbes et l’utilisation de leurs formes conjuguées, le vocabulaire, avec la découverte de mots et de leur sens, la grammaire, avec l’étude des classes de mots et de leurs spécificités, sans oublier l’usage de documents tels les dictionnaires, les tableaux de conjugaisons, les carnets de vocabulaire …

Photo Cependant, réduire la pratique du Scrabble à une simple activité linguistique serait bien mal l’apprécier ! En effet, le calcul mental est constamment sollicité à travers le comptage des points : additionner et multiplier mentalement devient progressivement un réflexe. Des activités géométriques et des situations de repérage spatial sont également envisageables en prenant appui sur la grille.

Une exploitation efficace

La meilleure exploitation du scrabble est liée à la formule duplicate qui permet à tous de jouer constamment avec les mêmes lettres et une grille comparable. Les coups s’enchaînent avec une alternance de phases de recherches individuelles, pendant lesquelles les enfants construisent, placent et comptent leurs mots, et de phases collectives de mise en commun, qui permettent de mettre en valeur les solutions trouvées.

Des parties variées

Si les parties aléatoires réservent parfois des coups spectaculaires, les parties préparées se prêtent mieux au Scrabble scolaire. Elles permettent de cibler les difficultés proposées aux enfants et les compétences nécessaires.

Photo On distingue trois types de parties : les parties thématiques (comportant des mots appartenant à un même champ lexical), des parties grammaticales (permettant d’approfondir certains points grammaticaux ou certaines conjugaisons) et des parties techniques (favorisant l’analyse de la grille et l’anticipation).

Renforcer, réinvestir, remédier

Différentes manières d’utiliser le Scrabble sont également envisageables. On peut ainsi jouer pour réinvestir des connaissances préalablement travaillées en classe (des mots de vocabulaire usuel, des conjugaisons, des accords particuliers …), jouer pour renforcer (et approfondir des connaissances sur un thème précis) ou jouer pour remédier (et aider des enfants à mieux maîtriser certaines compétences leur faisant encore défaut). Du jeu pédagogique à la pédagogie du jeu, il n’y a qu’un pas que de nombreux établissements d’enseignement primaire et secondaire n’ont pas hésité à franchir et aujourd’hui près de 300 structures scolaires existent en France, comptant plusieurs milliers de jeunes pratiquants. En utilisant le Scrabble comme outil pédagogique, les enseignants et les animateurs abordent, sous forme ludique, l’étude de la langue française. Et apprendre en se distrayant, que rêver de mieux ?

Photo « Le Scrabble pour les jeunes » est l’ouvrage idéal pour initier un jeune public à la pratique de notre jeu. Rédigé par un professeur des écoles, ce guide de 200 pages recèle de nombreuses activités qu’il est possible de mettre en œuvre dans une classe ou dans toute autre structure avec des enfants. Véritable « manuel de Scrabble » approuvé par un Inspecteur de l’Education Nationale, il se compose de six parties :

le Scrabble en formule « duplicate » : les règles essentielles du jeu et le principe du « duplicate », formule la plus adaptée pour s’adresser à un groupe de jeunes, le Scrabble et la pédagogie : le lien entre le Scrabble et les différentes compétences mises en jeu, exploiter le duplicate avec les jeunes : des séquences toutes faites pour amener les enfants à la pratique du Scrabble en classe ou en ateliers, des jeux pour apprendre : plein de jeux de lettres variés pour décliner le plaisir de jouer avec les mots (anagrammes, escalettres, Anacroisés®, chenilles etc.), proposer des séances thématiques : près de 100 séances de jeu portant sur la conjugaison, le vocabulaire, l’orthographe ou sur des thèmes lexicaux (animaux, nature, nourriture…), pour aller plus loin… : les astuces pour encore mieux jouer et se diriger vers les compétitions de jeunes

grille partie